Comment arrêter de fumer plus facilement


Ça y est, je m’y mets, j'arrête de fumer !!!


Belle résolution, mais que croyez-vous en général : que ça va être dur, que ça va être difficile, que vous risquez de prendre du poids, de devenir très nerveux/se, mais tant pis, vous avez décidé de vous y mettre, d'arrêter. Vous vous dites que vous avez suffisamment de volonté pour ça.

Cette bonne résolution, je l’ai déjà entendue des centaines de fois… mais elle a peu de chance d’aboutir.

En effet à de rares exceptions près si vous ne vous êtes pas un tout petit peu préparé, ça ne marche pas.

Et même si parfois ça marche, au premier stress, à la première grosse contrariété, vous allez recommencer.

Vous savez que la cigarette :

- Encrasse vos poumons, provoque des problèmes dans votre oesophage, votre larynx. Votre système sanguin est encrassé ce qui vous donne plus de rides et décuple les risque d'AVC et de crise cardiaque.

Bref vous vieillissez prématurément et vous vous empoisonnez lentement.

Et pour couronner le tout, cela vous coute une petite fortune que vous pourriez utiliser pour vous faire de vrais plaisirs.


Tout cela vous le savez, mais malgré tout vous ne pouvez pas vous arrêtez.

Pourquoi ?

Pourquoi ne peut-on pas tout simplement arrêté de fumer alors qu’on l’a décidé ?

Parce qu’ici on est dans le domaine de l’inconscient et l’inconscient ne fonctionne pas comme le conscient.

L’inconscient a un programme, et si dans ce programme il est mis que la cigarette, c’est « plaisir » et qu'arrêter c'est "douleur" vous aurez un mal fou à arrêter de fumer.

Dans votre programme il est mis que cela vous détend, vous empêche de grossir, etc… entre nous c’est faux, mais votre inconscient ne le sais pas.

Pourquoi ?

Il est un petit peu neuneu votre inconscient, et parfois il confond plaisir avec ce qui n’est vraiment pas bon pour vous.

Comme il ne peut vivre que dans le moment présent, il ne se rend pas compte que, si sur le moment c’est plaisir, cela vous fait beaucoup de tort ensuite.

Quand vous êtes énervés, vous tirez de grosses bouffées sur votre cigarette. Et vous avez l’impression que cela vous calme. Donc votre inconscient se dit que pour vous calmer, c’est très bien.

Que cela pose des problèmes à mon système nerveux et que je me sente de nouveau très énervé après, il ne fait pas la relation et donc quand je m’énerve, il me donne envie de fumer.

Si vous ne lui dites pas qu’en fait non, ce n’est pas bon, c’est vraiment une horreur, il vous amènera toujours vers la cigarette, parce que c’est son programme.

IL veut que vous évitiez la douleur.

Pour lui douleur égale danger et comme il veut surtout vous protéger, il va donc éviter en priorité la douleur : mettez votre main sur une plaque brûlante et avant que vous n’ayez pu réfléchir votre inconscient vous la fera retirer parce qu’il y a douleur donc danger de brûlure. Et comme je vous l'ai déjà expliqué, actuellement pour lui arrêter = douleur.

Donc ce qu’il faut c’est changer le programme et lui rappeler qu'à long terme cigarette = douleur donc danger.

Malheureusement il ne comprend pas toujours très vite,. La plupart du temps il faudra vraiment lui répéter et encore lui répéter : la cigarette c’est une horreur, c'est douleur.

Pour ma part, je fumais deux paquets par jour. Il y a longtemps. Les cigarettes étaient moins chères et on pouvait fumer partout, et j’ai arrêté sans aucune difficulté.

J’avais acheté une série de filtre MP3 qui laissaient partir une grand partie de la fumée sur le côté, par un trou, avant qu’elle n’arrive dans la bouche.

Je n’avais vraiment pas l’impression que ça servait à quelque chose, mais je devais nettoyer mon filtre régulièrement et il en sortait une sorte de liquide épais, brun noir, horrible, et je me suis dit « c’est ça que j’envoie dans mes poumons !!! » et là, j’ai eu le déclic, ça a véritablement été le déclencheur.

En plus mon mari m’avait demandé de ne plus fumer dans le living et de fumer sur la terrasse, je lui demandais de bien faire attention au film pour me raconter ce qui c’était passé, mais la plupart du temps quand je revenais il dormait à poing fermé et je ratais donc une partie de l’histoire.

Ensuite je regardais des femmes plus âgées, grosses fumeuses et très ridées et je me disais : c’est comme ça que je vais devenir ? Quelle horreur !!! Je me rappelle d’une dame que j’avais vu, une cliente, dont le cendrier était toujours plein, sa peau était vraiment très vilaine et sa voix était rauque, mais pas un joli rauque, en plus elle toussait, bref elle m’a fait prendre conscience de ce qui m’attendait.

Quand pour me motiver, j’ai commencé à courir, au bout de 100 mètres j’était à bout de souffle et je me suis dit : si je suis comme ça à 32 ans qu’est-ce que ce sera à 50 et donc petit à petit, la cigarette est devenue douleur pour moi et un jour je me suis dit « mais je ne veux plus de cette crasse, j’arrête ».

On m’avait tellement dit que ça rendait nerveux que je me suis dit « OK, je garde mon paquet dans ma poche et si ça me rend trop nerveuse, je fume une cigarette ».

Chaque fois que je revoyais mon paquet, je pensais à ce goudron dans mon filtre à cette dame et je me disais « non, je ne veux plus de cette horrible cigarette ».

J’ai acheté des bâtons de réglisse et quand j’avais envie de fumer, je les mâchonnais, ce n’est pas mauvais.

Ou alors je buvais un grand verre d’eau, je me mettais devant la fenêtre ouverte, je respirais un grand coup et je me disais « je me nettoie, je me nettoie, c’est super ».

J’ai donc arrêté sans m’énerver, j’ai pris 1kg en tout et pour tout et je n’ai plus jamais eu envie de fumer de ma vie parce que j'avais trouvé le déclic pour mon inconscient.

Pour mon inconscient fumer est définitivement une horreur, un suicide lent qui gâche la vie et qui rend esclave (comme toutes les addictions). Et j’avoue que j’aime être libre.

Donc que mettre en place :

Tout d’abord essayez différentes choses telle que :

- Allez sentir votre garde robe, en général il y a des relents d’odeur de tabac froid, pas agréable du tout.

- Mettez un petit peu d’eau dans votre cendrier et respirez-le, c’est dégoutant.

- Courrez avec vos enfants ou avec des amis et vous verrez à quelle vitesse vous serez essoufflé, prenez conscience que c’est du en grande partie à la cigarette et imaginez ce que ce sera dans quelques années.


- Rappelez-vous si vous êtes célibataire que beaucoup de femmes et beaucoup d’hommes n’aime pas embrasser un cendrier. (même si parfois ils fument eux même.

- Essayez les bâtons de réglisse je vous jure que ça marche

Mais surtout trouvez vos propres trucs et astuces, vos déclics, pour que votre inconscient réalise que fumer ce n’est pas un plaisir, c’est une façon lente mais certaine de se ruiner la santé.

Pour certains ce sera "penser à l'exemple qu'ils donnent à leurs enfant" ou comme ma fille qui a arrêté quand elle attendait famille, en lisant le livre d'Allen Carr, "la méthode simple pour en finir avec la cigarette".

Cherchez ce qui pourrait vous motiver et pensez au plaisir que vous aurez quand vous aurez arrêté et pour votre inconscient fumer deviendra douleur et arrêter deviendra plaisir, et vous arrêterez facilement.

Ce que vous avez déjà trouvé, soyez sympa, partagez, mettez-les dans les commentaires.

Envie d'arrêter de fumer ? écoutez tous les soirs l’enregistrement d’auto-hypnose que j’ai conçu pour vous.

Et votre vie sera encore plus belle…

#Santé

  • Gris Facebook Icône
  • YouTube - Gris Cercle
  • Gris LinkedIn Icône
  • Pinterest - Gris Cercle
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Twitter Icon

Mail : nanouhub@gmail.com           Tél : +32 477 485 104